La cave

Notre cave peut s’enorgueillir d’une belle tradition, puisque nous en sommes déjà à la troisième génération. Tout a commencé en 1945, lorsque mon grand-père Edouard lança l'affaire, en acquérant les premiers parchets du domaine.
Ces parcelles initiales se situaient au lieu-dit « Grillon », le gryon en patois, et donnèrent ainsi son nom à la cave. Mon père, Jean, l'a reprise 30 ans plus tard, avant de me la céder en 1995, peu après l’obtention de mon CFC de caviste et de mon double diplôme en viticulture et oenologie obtenu à Changins. Mon père reste toutefois à mes côtés pour me seconder lors de la délicate opération de la vinification, où ses conseils et sa grande expérience me sont des plus précieux.
Ma mère Simone n’est pas en reste, elle qui arpente encore les pentes des vignes à la déclivité souvent impressionnante, « volant » de cep en cep et dirigeant d’une main de maître les équipes de vendangeurs qui s’activent à la récolte du raisin.Actuellement ma mère a pris une retraite bien méritée, mais n'est pas en reste pour me prodiguer quelques conseils. Dès lors mon épouse Bettina a repris le flambeau et me soutient tout au long de l'année, particulièrement durant les vendanges où elle est responsable du secteur viticole.

C’est aussi cet esprit de famille, par le supplément d’âme qu’il apporte et la passion qu’il laisse transparaître, qu’apprécie tout particulièrement notre clientèle. Cette dernière, très fidèle, est composée d'un public de connaisseurs allant des bords du Léman aux rives du lac de Constance.